Le Sel de ...

Le Sel de Nos Vies

Après avoir porté pendant deux le programme Tisser les Mémoires, Camera Lucida a souhaité prolonger l’expérience en construisant Le Sel de Nos Vies...

Un projet ambitieux, articulé autour de 40 projections dans plusieurs établissements (foyers d’accueil, maisons d’autonomie, clubs seniors, réseaux d’accompagnement de personnes autonomes).

Soucieux de renouveler le rituel du cinéma et convaincus que l’éducation à l’image s’adresse au plus petit comme aux plus âgés, Camera Lucida propose une programmation adaptée à un public de personnes âgées. Cette programmation s’articule autour de six thématiques définis avec le personnel encadrant des personnes âgées :

- Danser/Faire Danser : A travers ce titre, nous faisons le choix de traiter aussi bien de la danse que de la musique, afin de permettre un échange sur leurs visions de la musique, de la danse et de tout ce qui y est lié. Nous recherchons aussi bien des films musicaux que des films sur la musique elle-même, ainsi, évidemment que sur la danse, en évitant si possible la forme interview pour favoriser l’écoute et la représentation.

- Et si on jouait avec la nourriture ? : Dans ce titre se cache une question sur l’origine de la nourriture et la boisson, tant sur la fabrication du pain que du vin, mais également le moment du repas, le côté rituel de la nourriture et tout ce qui dans la vie peut s’organiser autour. Les films de cette série peuvent aussi bien parler de la fabrication et des procédés que des moments partagés autour de la nourriture.

- Être de chair et d’art  : Le corps n’est jamais qu’un fardeau. Il peut être objet d’art, marqué des histoires personnelles, poétiques, être un contact avec l’autre, le résultat d’un travail, être un outil de travail,... Afin que le corps ne reste pas seulement celui qui se ride avec l’âge, sont proposés des films qui puissent reposer la question de notre rapport avec celui-ci.

-  Traces d’âges  : L’âge, ce n’est pas seulement la vieillesse. C’est aussi l’enfance, l’adolescence, la construction de soi, la force de l’âge, avant de devenir l’acceptation d’un vieillissement inéluctable, vécu différemment par chacun. Dans ce programme nous recherchons aussi bien des films qui évoquent l’enfance ou le grand âge, mais qui ont comme point commun de s’intéresser spécifiquement à une période de la vie.

-  Labeur/Labour  : Lorsque l’on veut évoquer des souvenirs chez les aînés, difficile de ne pas évoquer le travail qui occupa la majeure partie de leurs vies. Que ce soit dans les champs, les usines, les mines, les bureaux ou tout autre corps de métier, nous recherchons des films qui puissent parler de ce qu’est et était le travail.

-  Mon doux, mon tendre mon merveilleux amour  : Les vieux amants ont sans doute long à dire sur le mariage, le couple, les combats et la pudeur qui en font le quotidien. Ce sont des films qui puissent amener le débat à la question de comment se vit et se vivait l’amour, comment se passait la séduction et ce qui fait que l’on vieillit ensemble.

Un programme bi ou tri mensuel est édité et diffusé à l’ensemble des partenaires et ainsi qu’au réseau de Camera Lucida.

En parallèle, un film documentaire sera réalisé pour interroger le changement de vie que représente le grand âge. Olivier Meissel, réalisateur de documentaires, a décidé de construire des portraits pour récupérer la parole de ceux qui sont en situation d’isolement. Les projections du film documentaire "Le sel de nos vies" seront organisées dans les salles de cinéma au niveau national.

Curieux ?? Vous souhaitez voir nos programmations précédentes :

Retrouvez ici le programme de Mars - Avril 2017